démarche artistique

Le projet finartcialist, commencé en 2016, se propose d'explorer la finance en tant que médium de création.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le volume zéro, numéro zéro du zine mouvements sous-jacents, disponible sur Bandcamp, dont voici l'éditorial.

éditorial

à propos de finartcialist

J'ai découvert Ibghy & Lemmens un peu avant de commencer mes études de maîtrise en ingénierie financière, à HEC Montréal -- en 2014.

Une année ou deux plus tard, j'eu l'idée de sonoriser un algorithme réalisé pour un cours de Simulations Monte Carlo: ce fût le début de mon projet d'art et de finance, finartcialist.

À la recherche d'inspiration artistique, j'écumai l'Internet afin de trouver des oeuvres d'ici et d'ailleurs pouvant servir de nourriture intellectuelle me permettant de mieux définir mon propre projet. Au fil des clics, je pris connaissance des œuvres du Network Ensemble et de celles de Goldin+Senneby, et de plusieurs autres - une liste se voulant exhaustive se trouve à la fin de ce zine.

L'objectif de ce zine est de servir de point de départ à qui voudrait comprendre et étudier l'art ayant la finance comme thématique ou comme médium, et d'expliciter mon point de vue subjectif sur ce que j'appelle art financier.

C'est une ouverture sur cet univers que je propose, ainsi que sur ma démarche artistique en tant que finartcialist. Ma bibliographie se veut exhaustive, mais le but ici n'est pas de créer une encyclopédie d'art et de finance : l'objectif est avant tout de contextualiser mon projet.